Dès l’affichage des prix, à la demande de crédit, en passant par l’acte notarié, le prix net vendeur revient souvent dans les conversations sur les transactions immobilières. A ce prix de vente indiqué sur les affiches d’une vitrine d’une agence immo ou dans les annonces immobilières des journaux, s’ajoutent différents autres frais.

Le prix net vendeur est une notion que l’acheteur et le vendeur doivent connaître pour ne pas se tromper dans les calculs.

Les points à vérifier avant d’acheter un bien immobilier

appartement

L’achat d’une maison ne doit pas être pris à la légère car le projet vous engage à un crédit immobilier sur le long terme. Il est donc très important d’avoir un maximum d’informations avant tout achat immobilier.

Quel que ce soit le type d’achat d’un bien immobilier (en vue d’une habitation ou pour un investissement locatif), vous devriez procéder à la vérification de l’état des lieux et de certains points, notamment :

  • Se renseigner sur les éventuels travaux à effectuer
  • Connaître les différentes charges et de rencontrer le syndic s‘il s’agit d’un appartement
  • Ne pas se contenter d’une seule visite.

Pour l’achat de votre maison, vous pouvez faire appel à un  professionnel de l’immobilier ou procéder directement à un achat/vente de particulier à particulier. En vous adressant à une agence immobilière, vous serez sûr de bénéficier d’un soutien professionnel dans toutes les démarches, et d’être bien renseigné sur le montant des frais de notaire, prix net vendeur et frais d’agence immobilière.

Qu’est-ce que le net vendeur ?

Une fois que votre choix s’est fixé sur ce qui sera votre future maison, il est temps de passer chez le notaire et de procéder au contrat de vente pour entériner définitivement la transaction immobilière. Avant de procéder à la signature de l’acte authentique de vente d’un bien immobilier, vous devriez d’abord connaître les détails sur les prix annoncés, notamment ce que le prix net vendeur signifie exactement.

Le terme prix net vendeur correspond à la somme que le vendeur ou le propriétaire va réellement encaisser une fois que la vente est effectuée. C’est la valeur vénale de la maison au prix du marché immobilier.

Le prix net vendeur n’est pas la somme que l’acheteur va réellement payer. Il doit aussi s’acquitter de certaines taxes et commissions, comme les frais d’agence. Ces derniers ne sont pas encadrés par la loi. Les agents immobiliers peuvent donc les fixer librement. Les frais d’agence sont calculés au pourcentage du prix net vendeur, environ 5 à 8%.

Si vous êtes acquéreur, lors d’une négociation immobilière, le montant à négocier avec le vendeur est ce prix net vendeur, exprimé en totalité ou au mètre carré de surface habitable. C’est également le prix que vous devriez indiquer lors de la constitution du dossier de demande de prêt immobilier à la banque.

Notez que les frais d’honoraires du notaire ne sont pas inclus dans le prix net vendeur. C’est un montant qui est à la charge des acquéreurs, que ce soit lors d’une vente entre particuliers ou par l’intermédiaire d’agences immobilières.

Ensemble, le vendeur et l’acquéreur peuvent négocier les frais d’honoraires de l’agent immobilier et du pourcentage de commission. Ce procédé est surtout utilisé si vous voulez faire jouer la concurrence entre plusieurs agences et faire baisser les frais.

Exemple pour calculer les frais

calcul frais

Pour que vous ayez une idée plus claire sur toutes ces sommes à payer, prenons l’exemple ci-dessous :

Soit une maison dont le prix annoncé est 250 000 euros, prix net vendeur. L’agent immobilier fixe le montant des honoraires d’agence à 6%. Le FAI ou Frais d’Agence Inclus s’élève donc à :

FAI = Prix net vendeur  + Frais d’agence =  265 000 €.

En supposant que le calcul des frais de notaire (ou droits d’acquisition) à 7% du  prix net vendeur, donne 17 500 €, alors, le prix total à payer pour l’achat de cette maison est de :

TOTAL = FAI + Frais notaire = 282 500 €.

Si l’acquéreur ne souhaite pas passer par une agence immobilière, la somme à payer est :

TOTAL = Prix net vendeur + frais de notaires = 267 500 €, puisqu’il n’y a ni frais de négociation, ni frais de commission, ni frais d’agence.

Malgré toutes les contraintes, un projet immobilier reste un beau projet. Il faut juste travailler avec de vrais professionnels de l’immobilier, prendre de bonnes décisions et vous armer de patience dans la recherche de la maison de vos rêves.